Aide aux personnes âgées

Univers Séniors autonomie handicap confort

aide personnes ageesL’aide aux personnes âgées assure l’accompagnement de vie sociale de personnes fragilisées et dépendantes. Elle intervient au domicile de la personne. L’aide est en charge de son bien-être par l’accomplissement d’actes de la vie quotidienne. Elle contribue ainsi au maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie.

L’assistant aux personnes âgées ou dépendantes aide dans les tâches courantes, les tâches ménagères et certaines démarches administratives. Il peut faire les courses, chauffer le repas, donner à manger à la personne âgée. Il entretient son espace de vie et son linge, fait le ménage, puis libère l’accès pour que la personne puisse se déplacer. Il effectue quelques réparations simples, comme changer les ampoules. Il aide aux soins d’hygiène corporelle et de confort de la personne. Il veille à ce que la personne âgée prenne ses médicaments en fonction de la prescription médicale. Il peut avoir un rôle de prévention et d’alerte en cas de besoin. L’aide à domicile doit toutefois encourager la personne âgée à accomplir toutes les tâches qui sont encore à sa portée dans le but de maintenir ce qui lui reste d’autonomie.

L’aide à domicile accomplit chez les personnes âgées un travail matériel, mais son rôle ne se réduit pas à cela. Elle est aussi une conseillère capable d’apporter un soutien psychologique et moral. L’accompagnant est un soutien moral pour la personne, qu’il peut distraire et accompagner lors de petites sorties (courses, coiffeur, promenade). Son rôle est de l’écouter, de l’aider à traiter son courrier, à remplir des papiers administratifs, à faire les demandes de remboursement de Sécurité sociale, de lui faire la lecture. Les tâches à caractère financier en revanche sont exclues.

Une aide-ménagère est plus qu’un soutien matériel : c’est une passerelle vers l’extérieur, un lien social régulier qui rythme la vie de la personne âgée. Sa visite régulière est un repère dans le temps pour la personne âgée et lui fait travailler la mémoire. Elle est parfois une présence affective. Le comportement de l’aide ménagère doit donc susciter la confiance de la personne âgée. Créer un climat de respect mutuel, mais sans jamais supprimer la distance professionnelle, doit imprégner leurs relations. L’implication des membres de la famille est d’ailleurs importante pour fixer des règles de fonctionnement et éviter toute dérive.

L’assistant de vie peut être employé par une structure (association ou entreprise) d’aide à la personne, le service de maintien à domicile d’une collectivité territoriale ou un particulier directement. Les intermédiaires entre la personne âgée et l’aide à domicile seront le plus souvent prestataires, à savoir employeurs, ou parfois mandataires, effectuant la mise en relation et les démarches administratives. L’emploi d’une aide familiale à domicile induit une réduction ou un crédit d’impôts et ce indépendamment des revenus.

Compétences

  • Attention
  • Ecoute
  • Dynamisme
  • Sens de l’observation
  • Connaissance des règles de sécurité et de prévention des accidents domestiques
  • Connaissances des règles d’hygiène et de propreté
  • Connaissances des procédures de nettoyage et de désinfection
  • Manipulation des produits de nettoyage et d’entretien
  • Utilisation d’équipements électroménagers
  • Capacité d’adaptation
  • Polyvalence
  • Mobilité
  • Discrétion et respect de la vie privée

Niveau requis

  • Aucun diplôme n’est exigé
  • Certificat d’aptitude aux fonctions d’aide à domicile (CAFAD)
  • CAP assistant technique en milieu familial et CAPA services en milieu rural
  • Après le CAP, Mention Complémentaire aide à domicile
  • Bac pro services de proximité et vie locale
  • Bac pro accompagnement, soins et service à la personne
  • L’aide pour personnes âgées peut évoluer en aide-soignant, auxiliaire de vie, assistant de vie sociale après un Diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale. Il ne s’occupera alors plus uniquement de personnes âgées.
  • On devient Technicien de l’intervention sociale et familiale avec un diplôme d’Etat et après quelques années d’expérience. Les actions sont alors plus diversifiées : gestion du budget et aide aux devoirs, par exemple.

Secteur Professionnel

  • handicap

J’aime, je suis

  • J’ai le sens du contact
  • J’aime bouger
  • Je sais m’adapter selon les circonstances
  • Je suis autonome
  • Je suis organisé
  • Je suis ponctuel
  • J’aime le contact
  • J’aime me sentir utile
  • Je suis dévoué
  • Je suis volontaire
  • J’aime la variété des clients
  • Je suis patient
  • Je suis chaleureux

Je n’aime pas, je ne suis pas