Psychomotricien(ne)

Univers Santé

Un psychomotricien est considéré comme un professionnel du paramédical, et intervient suite à une prescription, toujours sous un contrôle médical. Ce praticien traite et rééduque les troubles liés à des perturbations, pouvant être d’origine mentale, psychologique ou neurologique.

En véritable spécialiste des troubles psychomoteurs, il intervient sur des dysfonctionnements du mouvement et/ou du geste comme des tics nerveux, des maladies psychosomatiques, des difficultés de concentration ou encore une agitation anormale.

Lors de sa prestation, le psychomotricien va poser un diagnostic sur les maux de son patient. Pour cela, il évalue les capacités psychomotrices et cherche à découvrir l’origine des blocages ou difficultés. Le dialogue est très important dans cette phase, afin d’avoir un échange particulièrement riche avec le souffrant.

Par conséquent, pour rééduquer et apporter une aide véritable, le psychomotricien travaille sur le corps du patient, en proposant différentes méthodes de rééducation. Pour être efficace, le programme prévoit des méthodes spécifiques à chacun. Pour les enfants, ce peut être des jeux avec des ballons, des chansons, des danses … Pour les adultes, ces exercices concernent entre autres la mémoire ou encore des activités d’équilibre. Le but est de stimuler le patient.

Ce dernier est placé au centre du processus de rééducation. C’est au psychomotricien de s’adapter au souffrant, afin de proposer des exercices personnalisés. Dans tous les cas, la séance repose toujours sur le fait qu’un lien existe entre le corps et le psychisme. Le praticien essaie donc de traiter les troubles psychomoteurs dans leur dimension affective, émotionnelle et neuro-motrice.

Les séances peuvent être individuelles ou collectives, et sont destinées à un public varié : bébés, enfants, adolescents, adultes et même personnes âgées. L’objectif est de procurer au patient une sensation de bien-être physique. Ce métier s’exerce surtout en centre de soins : maisons de retraite, centres de rééducation et de réadaptation, centres médico-psycho-pédagogiques, centres de PMI, services de psychiatrie … Il est également possible d’exercer en libéral, mais ce choix est très peu répandu puisque seuls 9% des psychomotriciens choisissent cette option.

L’organisation liée à cet emploi est quelque peu particulière : étant souvent employé à mi-temps, ce professionnel partage son agenda entre deux lieux de travail différents. Cela étant, il bénéficie d’une expérience enrichie et diversifiée, ses horaires restent réguliers et définis à l’avance.

Enfin, il est bon de savoir que les jeunes diplômés ne rencontrent pas de difficultés pour trouver un emploi et s’insérer sur le marché du travail. Par la suite, de nombreuses passerelles existent pour évoluer professionnellement. Ainsi, il est possible pour le psychomotricien de passer le diplôme de cadre de santé, et d’enseigner ou encadrer un service hospitalier.

Compétences

  • Imaginatif
  • Polyvalence
  • Patience
  • Capacité d’adaptation
  • Bon équilibre physique et mental
  • Sens de l’observation
  • Rigueur
  • Empathie

Niveau requis

  • Diplôme d’Etat de psychomotricien

Secteur Professionnel

  • Santé

J’aime, je suis

  • Je suis patient
  • J'aime le contact
  • Je suis créatif et inventif
  • J’aime aider les autres
  • J’aime travailler en équipec
  • J’aime dialoguer avec mon patient

Je n’aime pas, je ne suis pas

  • Je ne suis pas solitaire
  • Je ne suis pas désorganisé