Restaurateur de tableaux

Univers Maison entretien

restaurateur tableauxUn Restaurateur de Tableaux a pour mission de réparer les imperfections, de rafraîchir et d'entretenir tous types de tableaux et d'œuvres d'art.

La mission du restaurateur de tableaux est de redonner une seconde vie au tableau, qui peut être parfois déchiré, ou qui dispose d’un vernis jauni. Ce spécialiste va alors le rendre plus « visible » aux yeux des spectateurs. Contrairement à la croyance populaire, un restaurateur ne repeint pas les tableaux, sauf si ces derniers sont très abimés : seule la partie en mauvais état sera alors repeinte, mais en aucun cas la peinture originale ne sera modifiée.

Comment le restaurateur de tableaux opère ? Il commence par établir ce que l’on appelle un constat d’état : il identifie les matériaux de l’œuvre, et liste les dégradations qu’il remarque. Un cahier des charges est rédigé, en spécifiant les matériaux et techniques à utiliser ou non, et enfin, un protocole d’intervention est proposé.

Les trois clés de la réussite pour ce spécialiste sont les suivantes : lisibilité, réversibilité et respect de l’œuvre. L’enjeu est que le public puisse lire l’œuvre de près, par des connaisseurs d’arts ou non, tout en ne modifiant pas l’œuvre originale. Il est ici bien question de restauration et non de création. Enfin, cette intervention doit pouvoir, dans dix, quinze ou cent ans, être retirée pour qu’un autre restaurateur opère le même travail sans détériorer l’œuvre en retirant une réparation précédente.

La formation pour devenir restaurateur de tableaux dure généralement 5 ans. Les élèves sont formés à la restauration évidemment, mais aussi à l’histoire de l’art, et aux langues vivantes comme l’anglais et l’italien. En effet, en Italie et en Angleterre, de nombreux tableaux sont produits, et il est nécessaire que ce professionnel puisse communiquer sans difficultés.

Cet emploi s’exerce dans des musées, des antiquaires, des monuments historiques ou encore pour une clientèle de particuliers. Attention cependant, exercer cette profession en France n’est pas évident, puisque les musées français font le plus souvent appel à des restaurateurs de tableaux indépendants. Il est presque impossible d’obtenir le statut de salarié. Pour cela, de nombreux diplômés font le choix de travailler en indépendant, sous un statut d’auto-entrepreneur.

Compétences

  • Connaissances en histoire de l’art
  • Maitrise des techniques de restauration et de dorure
  • Maitrise de l’anglais et de l’italien souhaitée
  • Grande précision
  • Sens de l’organisation
  • Sens de l’esthétisme
  • Dynamisme
  • Rigueur

Niveau requis

  • Diplôme de niveau I, de l’institut National du Patrimoine (INP) Saint-Denis
  • Diplôme national supérieur d’expression plastique, mention conservation-restauration, à l’Ecole Supérieure d’Art d’Avignon (ESAA)
  • Master Conservation-Restauration des biens culturels, à l’Université Paris I Panthéon Sorbonne
  • Diplôme de Restauration-conservation des biens culturels

Secteur Professionnel

  • Maison Entretien

J’aime, je suis

  • Je suis patient
  • Je suis très méticuleux
  • Je suis passionné
  • Je suis attentif
  • Je suis habile
  • J’aime l’art

Je n’aime pas, je ne suis pas

  • Je ne suis pas désorganisé
  • Je ne suis pas maladroit