Désinfection / dératisation

Univers Maison entretien

deratisationLe dératiseur limite ou élimine la propagation d’espèces nuisibles (insectes, rongeurs…) par destruction ou par capture. Il effectue les traitements de salubrité et de désinfection de colonnes et de locaux en accord avec la réglementation sanitaire et les règles de sécurité. Il peut effectuer la capture d’animaux errants.

Les entreprises de désinfection, désinsectisation, dératisation (appelées « 3D ») gèrent les organismes vivants indésirables dans les lieux privés (logements individuels) ou publics (écoles, hôpitaux, hôtels, salles de spectacle, bureaux, usines), les espaces publics (rues, espaces piétonniers, places), les bâtiments (administratifs, industriels et commerciaux), les terrains et les réseaux souterrains (égouts).

Toutes sortes de ravageurs nuisent à l’habitat et causent des déprédations matérielles importantes dans les bâtiments, les sols, les murs, les portes, les poutres, les câbles électriques, les tuyaux, les canalisations… Des risques de courts-circuits, incendies, accidents, fuites de gaz sont à combattre… Les insectes xylophages peuvent à terme provoquer l’effondrement de poutres et charpentes. Les rats sont eux vecteurs de maladies.

Le technicien hygiéniste intervient en vue d’éliminer et de limiter la propagation des rongeurs (rats, taupes, souris, mulots, campagnols, lérots), des insectes (cafards, blattes, moustiques, frelons, mites, punaises de lit, fourmis, puces, scolopendres, scorpions, mouches, guêpes, termites ) ou tout autre animal nuisible (pigeons, araignées). Il traite parfois l’humidité provoquant moisissures, champignons et proliférations de blattes. Le dératiseur peut enfin procéder à l’enlèvement ou à la destruction de guêpes, frelons, abeilles, logés dans les habitations, les arbres, les cheminées.

Lors de son intervention, le technicien hygiéniste diagnostique le type d’infestation, qu’il identifie par l’étude des traces, des excréments, des dégâts causés (ex canalisations perforées). Pour cela, il dispose d’une panoplie d’outils tels le boroscope. Il apprécie ensuite le degré d’infestation en évaluant la population, afin d’utiliser le mode de traitement adapté et les quantités suffisantes. Il localise enfin la population pour placer les produits, appâts et pièges sur les lieux de l’infestation.

L’entreprise 3D a le droit d’utiliser des produits interdits aux particuliers. Au moment d’utiliser des traitements antiparasitaires, l’anticoagulant sera privilégié, car il ne fait pas souffrir, alors que la mort aux rats leur tord les boyaux. Selon les caractéristiques du local où seront déposés les rodonticides, le dératiseur apprécie la réglementation, la sécurité, ainsi que les risques liés à l’environnement. Les produits chimiques sont toutefois souvent inférieurs aux mesures mécaniques : pièges à tuer ou pas (pour relâcher les nuisibles dans un autre environnement), moyens préventifs (ex grilles leur interdisant l’accès), répulsifs agissant sur l’odorat ou sur l’ouïe (appareils à ultrasons).

Le désinfecteur de bâtiment procède finalement à la désinfection des surfaces, locaux, lieux insalubres (gaines, vide-ordures, colonnes sèches) par nébulisation et pulvérisation. Il renseigne les supports de suivi d’intervention ou informe des dégâts, infections et dégradations constatées.

Le dératiseur peut intervenir soit en urgence, soit effectuer des visites régulières de contrôle ou de prévention dans le cadre d’un contrat d’intervention. Cet emploi s’exerce généralement en équipe et le dératiseur peut être amené à en synchroniser une.

Compétences

  • Bactériologie
  • Habilitations risques biologiques
  • Habilitations risques chimiques
  • Lecture de plan
  • Permis B
  • Réglementation sanitaire
  • Règles d’hygiène et de propreté
  • Règles de sécurité
  • Types de traitements nuisibles
  • Utilisation de matériel de nettoyage
  • CACES 3386 (plates-formes élévatrices mobiles de personnes)

Niveau requis

  • CAP/BEP hygiène et environnement.
  • Des habilitations spécifiques (chimique, électrique…) peuvent être requises.
  • Un ou plusieurs CACES peuvent être exigés.
  • Des vaccinations spécifiques (leptospirose…) sont indispensables

Secteur Professionnel

  • Maison

J’aime, je suis

  • Je suis en bonne santé
  • Je suis robuste

Je n’aime pas, je ne suis pas

  • Je n’ai peur ni des rongeurs ni des insectes
  • Je ne suis pas sensible
  • Je ne suis pas allergique aux produits chimiques
  • Je ne crains pas la station debout prolongée
  • Je n’ai pas le vertige